L’association

Origine et buts de l’association.

L’association a été créée en 1992 par Marcel Macaire, polytechnicien, ancien professeur d’économie à l’Université de Nanterre, auteur d’une thèse sur le plein emploi; aujourd’hui décédé.

Chômage et Monnaie est apolitique et détachée de tout lien confessionnel.

Elle poursuit les buts suivants :

– étude des relations entre système monétaire et niveau d’activité.

– mise en évidence des comportements plus ou moins restrictifs des autorités monétaires, spécialement en Union Européenne.

– caractérisation des conséquences des mondialisations financière et commerciale.

– dans ce cadre d’analyse formulation et promotion de politiques innovantes pour la réduction du chômage et la dynamisation de l’économie.

efforts pédagogiques dans un domaine réputé pour son aridité, voire son obscurité.

Son actuel bureau.

Il comporte six membres :

– J.Berthillier, ancien chargé de mission au Commissariat au Plan.

– J-P Dutrieux, cadre d’entreprise.

G.Galand, économiste.

– A.Grandjean, consultant.

– J. de Montety, ingénieur conseil retraité.

– J-P Rolland, ingénieur des Ponts et Chaussées retraité.

Le bureau définit la stratégie de l’association, ainsi que des sujets d’étude et des axes de communication. Il arrête les modalités de ces actions et veille à leur mise en œuvre.

Adhésions.

L’association est ouverte à tous sans limitation ni confessionnelle, ni politique, ni universitaire.

Pour la plupart, les adhérents sont des cadres ou d’anciens cadres de tous les secteurs d’activité : entreprise, banque, université, enseignement général ou professionnel, artisanat, administration, recherche et statistiques économiques.

. Les membres adhérents ont l’obligation morale de s’impliquer dans les finalités de l’association, ce en fonction de leurs dispositions et dans la mesure de leur disponibilité.

Les nouveaux venus reçoivent une documentation de base et, s’ils veulent, une initiation à la macroéconomie. Une cotisation annuelle est demandée, sous le régime des dons aux associations d’intérêt général (réduction fiscale de 66% du don).

L’association a des adhérents étrangers.

Membres sympathisants.

Ces membres n’ont aucune obligations autre que celle de loyauté envers l’association. Ils reçoivent des annonces concernant des nouveautés sur le site internet ou des nouvelles de portée importante. Les sympathisants peuvent correspondre avec certains membres adhérents, dont particulièrement le secrétaire J.P Rolland rolland.jp2@wanadoo.fr .

Vie et travaux de l’association.

L’activité interne se produit :

– Par messagerie électronique ou postale entre membres d’un groupe d’étude ou d’échange.

– Lors de réunion mensuelles (une dizaine par an) des adhérents qui peuvent se déplacer, à la Maison des Sciences et de l’Homme (54 bd Raspail Paris VIe), pour échanges d’informations et exposés/débats préparés par des volontaires sur des sujets prévus à l’avance par le bureau. Des personnalités et des auditeurs extérieurs à l’association peuvent y être invités.

L’activité externe peut prendre la forme:

– De rencontres ou de colloques organisés par l’association. Deux colloques ont été tenus

à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

– De participation de certains de ses membres à des forums, débats, colloques organisés par des universitaires, écoles ou associations.

Relations extérieures.

L’association recherche et entretient des relations avec

– Des économistes ou des groupements d’économistes, en France ou à l’étranger.

– Des personnalités du monde de l’entreprise et des syndicalistes.

– Des instances directrices ou scientifiques d’autres associations partageant les mêmes préoccupations de fond, en France et à l’étranger.

– Des membres d’organes consultatifs économiques français ou européens.

– Des parlementaires nationaux ou européens.

– Des membres de cabinets ministériels ou de cabinets d’institutions éxécutives européennes ou des fonctionnaires en activité.

– D’anciens ministres ou hauts fonctionnaires.

Les publications.

Des documents ont été élaborés et diffusés par l’association, notamment :

– Une série d’articles de fond dans le journal initial de l’association (N° 1 de mai 1993 à N° 11 de décembre 1998).

– Un Plan de Relance de l’économie française pour la restauration de l’emploi et des revenus (1997).

– Des manifestes rappelant les thèses de l’association en 2000, 2003, 2006, 2007, 2008.

– Le manifeste 2006 « Sortir l’Europe de l’anémie, c’est possible ! » a été présenté aussi en anglais.

Depuis 2003, le site Internet http://www.chomage-et-monnaie.org est devenu le principal vecteur de nos publications

Cependant, des livres faisant référence à nos thèses ou à des thèse voisines et les exprimant en tout ou partie ont été publiés :

– « La Monnaie Dévoilée » par Gabriel Galand et Alain Grandjean ( l’Harmattan 1996)

– «Une économie au service de l’Homme. » par Pierre Aunac (l’Harmattan 1997).

– « La prospérité viendra demain de l’économie locale. »par Jean de la Salle (l’Harmattan 2000).

– « Pour une mondialisation humaniste » par Alain Grandjean sous la direction de Marcel Ruby (l’Harmattan 2003).

– « La croissance, le Territoire et la Monnaie. » par Jean de la Salle (Iseor 2007).