J. Biden accentue le protectionnisme anti-chinois pour l’automobile.

J. Biden justifie son action par la concurrence de la Chine jugée déloyale. Son concurrent D. Trump revendique la paternité de l’action.

Les hausses de droits de douanes sont variables suivant les composants visés mais on estime qu’il y aura 25% de hausse sur l’acier et l’aluminium, 50% sur les semi-conducteurs, 100% sur les véhicules électriques, et 50% sur les panneaux solaires.

En ce qui concerne les véhicules électriques, J.Biden a précisé : « Je suis déterminé à faire en sorte que l’Amérique soit leader dans ce domaine. »

Source : A. Le Parmentier, « Joe Biden se convertit au protectionnisme anti-Pékin » Le Monde 16 Mai 2024