Plan de 2000 milliards aux USA

Accord dans la nuit du 25 Mars sur un plan de sauvetage de l’économie américaine, dont des pans entiers sont mis à l’arrêt par l’extension de l’épidémie.

Ce plan est relativement énorme : 2000 milliards de dollars soit environ 10% du PIB. Il a plusieurs volets.

– Un versement direct aux ménages américains : 1200 dollars par adulte gagnant moins de 75000 dollars, et 500 dollars par enfant. Il sera appliqué dans les 3 semaines.

– Une indemnisation fédérale du chômage pendant 4 mois (600 dollars). Ceci s’ajoute à une aide des Etats de 250 à 550 dollars par semaine pendant 3 à 7 mois.

– Une aide aux PME, non remboursable si elle paie des salaires, des loyers ou des échéances de prêts ou encore des factures d’eau ou d’électricité.

– Une aide aux grandes entreprises (500 milliards de prêts). Les démocrates ont exigé un contrôle de l’utilisation des prêts. Cette enveloppe inclut des aides aux secteurs stratégiques comme Boeing et General Electric, les aéroports et les compagnies aériennes. Les bénéficiaires de ces aides ne pourront plus faire de rachats d’actions ni octroyer des bonus aux dirigeants.

– Cent milliards seront consacrés aux hôpitaux et aux entreprises de soins, et 150 milliards à des villes en difficulté.

Source : A. Leparmentier « Le Congrès américain valide le plan de relance» , le Monde 26/03/2020

N.D.L.R. : Notons le versement direct aux ménages, méthode peu utilisée, et aussi le fait que ce versement direct s’adresse à la demande, alors que les gouvernements nous avaient plutôt habitués à cajoler l’offre. Notons aussi un « biais » vers le peuple et contraire aux grandes entreprises. Ce sont les démocrates qui ont pu imposer cette tendance.