Les inégalités revisitées

Le gouvernement peut difficilement contester que sa réforme fiscale profitera aux plus riches. Il a donc travaillé un autre argumentaire. Il prétend que « En matière d’inégalités la France fait mieux que la plupart de ses voisins européens et que les grands pays de l’OCDE, … ».

En fait l’indice de Gini, critère reconnu d’inégalité a cru de 20 à 29% entre 2007 et 2016, ce qui nous place au 13ème rang parmi les 27 de l’UE. En ce qui concerne l’augmentation ci-dessus, seuls 3 parmi ces 27 ont fait pire.

Autre contre-vérité du gouvernement : « En France 10% de contribuables paient 70% de l’impôt sur le revenu », notre impôt serait donc très progressif. Mais il oublie de dire que l’impôt sur le revenu ne représente plus que 7% des prélèvements obligatoires. Si on regarde l’ensemble de ceux-ci, l’impôt est bien progressif jusqu’au 5ème décile de revenus, puis reste stable jusqu’au 9ème, et baisse pour le dernier. En terme de progressivité, on fait mieux …

Source : « ‘Prenons les chiffres tels qu’ils sont’ , disait Bruno Lemaire » Thibault Gajdos, Le Monde Eco&Entreprises 20 Octobre 2017