Le chômage des jeunes en Europe

Les jeunes sont les oubliés de la reprise en Europe. 16,7% des actifs européens de moins de 25 ans sont au chômage. Pire 18,8% des 25-29 ans sont « NEET » (Not in Employment, Education or Training) c’est-à-dire qu’ils n’ont aucune perspective ni d’emploi, ni d’être dans un circuit vers l’emploi.

Qui plus est, ces taux sont très variables suivant les pays. Les NEET sont 12,3% en Allemagne, mais 33,5% en Grèce et 32,4% en Italie.

Enfin, des taux bas peuvent cacher d’autres calamités, comme en Angleterre où le taux de NEET est de 15% mais les salaires sont très bas et ne permettent pas en général d’en vivre. Les contrats précaires sont la règle, et le salaire minimum des jeunes est plus bas (4,5 euros/heure pour les moins de 18 ans).

Source : « Les jeunes, parents pauvres de la reprise », Le Monde 13-14 Aout 2017