Début de dérégulation bancaire à Washington ?

Le gouvernement Trump a dans le collimateur la loi Dodd-Franck, mise en place par l’administration Obama après la crise de 2008, pour diminuer l’instabilité du système. Pour D. Trump, cette loi est « un désastre », complique la vie des entreprises et des consommateurs et ralentit la croissance.

La vraie révision de la loi n’est pas pour demain car elle doit avoir l’accord du congrès. Mais le gouvernement essaiera de désactiver deux dispositions importantes : d’une part la « règle Volcker » qui interdit aux banques de spéculer pour leur propre compte, et d’investir dans la spéculation, d’autre part le Bureau de Protection Financière des Consommateurs, qui régule les prêts hypothécaires et les cartes de crédit. On reproche à ces régulations d’avoir restreint l’accès au crédit. En fait les crédits ne se portent pas mal, puisque les crédits ont augmenté de 25% entre 2016 et 2015. Ce qui était surtout restreint c’était les placements risqués pour le public. « Les Américains vont pouvoir faire de meilleurs choix et accéder à de meilleurs produits » a déclaré Gary Cohn, directeur du Conseil Economique national à la Maison Blanche.

Source : Stéphane Lauer « Premiers pas de Washington vers la déréglementation financière » Le Monde Economie et Entreprises, 4-5 Février 2017.

N.D.L.R. : Les banques vont pouvoir de nouveau jouer aux apprentis sorciers.